Vacances à l’étranger : comment communiquer ?

20 June 2012

Votre location vacances vous permet de faire un voyage à l’étranger mais vous ne parlez pas la langue nationale ! Cela ne doit pas être un obstacle à des vacances réussies car il y a toujours moyen de se faire comprendre même à l’autre bout du monde.

Les pays francophones
Il y a plus de 220 millions de francophones dans le monde et notre langue est la seule, avec l’anglais, à être présente sur les cinq continents. Cela devrait vous permettre de croiser un autochtone qui vous comprendra.

Un lexique de base
Il est impératif de se munir d’un lexique comportant les mots de base. Il existe des petits guides  comme le Travel Bloc dont chaque fiche propose des phrases utiles avec leur traduction (un guide par langue).

Se restaurer
On peut utiliser des photos ou des reproductions parfois insérées dans les menus mais on peut également regarder discrètement les assiettes des voisins et montrer ce que l’on désire manger. On peut aussi suivre son instinct : les vacances sont une bonne occasion pour faire des découvertes.

Se déplacer
On se munit d’un plan ou d’une carte pour montrer où l’on souhaite se rendre. On garde toujours sur soi un carnet et un crayon ; même si vous n’êtes pas très bon dessinateur, un simple croquis peut rendre de nombreux services. Dans les villes, on n’hésite pas à entrer dans les grands hôtels pour se renseigner à l’accueil.

Acheter
On se méfie des signes qui ne veulent pas forcément dire la même chose chez nous et à l’étranger. On peut utiliser la calculette ou écrire sur son carnet pour proposer un prix.

Le langage des mains
On parle avec les mains, on mime, on utilise les expressions du visage pour un minimum d’échanges.