Voyage en avion : tout savoir sur les objets interdits en soute

18 avril 2012

 Je voyage en avion … qu’est-ce que j’emmène ?!

En cabine comme en soute, il y a des restrictions et vous devez connaître vos droits en avion. S’il parait évident que les bonbonnes de gaz, feux d’artifice, explosifs ou autres matériaux radioactifs sont interdits, auriez-vous imaginé que votre briquet aussi (avec ou sans combustible), sur les vols à destination ou en provenance des Etats Unis ? Idem pour les cartouches d’imprimante de plus de 453 gr !

Une règle est à suivre concernant les normes de sécurité pour les bagages : tout produit susceptible de présenter un risque pour la santé, la sécurité, les biens ou l’environnement est interdit en avion.

Exit donc gaz lacrymogène, pistolets factices, réchauds de camping, produits chimiques (peinture, engrais, javel, chlore…), substances toxiques, infectieuses ou corrosives.

Oubliez l’envie de jouer à Guillaume Tell pendant vos vacances : votre arbalète devra rester à la maison, tout comme votre catapulte !

Si les armes à feu sont interdites, certaines utilisées pour des compétitions sportives et pour la chasse, peuvent être emportées sous certaines conditions, tout comme les équipements sportifs (pour la plongée ou le ski  par exemple), les instruments de musique, qui peuvent rentrer dans la législation des « bagages spéciaux ».

Saviez-vous qu’emporter ou ramener de Philippines des bijoux fait à partir de balles ou de cartouches vides était interdit, que la viande d’animaux sauvages ne doit pas rentrer dans la zone Europe (sanctions pénales assurées) ?

Certains fruits, végétaux et animaux ne doivent pas sortir de leur pays; les tortues du Maroc ou de Tunisie sont des espèces protégées, tout comme le corail du Kenya.

Un seul conseil : renseignez-vous auprès de votre compagnie aérienne. Car s’il existe une législation internationale, chaque compagnie applique aussi son propre règlement. Le site internet du Ministère du Tourisme du pays visité vous aidera à ne pas vous trouver dans l’embarras à cause d’un joli souvenir interdit.