Sélection « Villes fleuries » : reportage sur la propriété gagnante

30 March 2012

Img-selection

Suite à la publication sur notre page Facebook de la sélection «Villes fleuries», vous avez eu le coup de cœur pour la propriété de Messieur Jegu en Arles … Nous avons donc réalisé un reportage sur cette maison qui sent bon la Provence.


Reportage sur la maison de Messieur Jegu en Arles

De la lavande, un olivier, un massif de lauriers roses, du thym et du romarin, nous voilà dans un beau jardin provençal. Des rosiers en fleur, des hortensias quelques bignones et du mimosa, nous sommes dans le jardin de Mr et Mme Jegu, en Arles ! Nous pourrions continuer la liste longtemps avec quelques arbres fruitiers, fleurs et herbes aromatiques, vous l’aurez compris, ce jardin est une merveille pour qui aime vivre en plein air.

On a envie de s’installer à l’ombre du mûrier platane, syroter un green smoothie et observer ces camaïeux de vert et de rose.
Il fait un petit peu chaud ? C’est le moment de prendre un bain dans la piscine, et si une fringale se fait sentir on appréciera la cuisine d’été qui permet de profiter de ce cadre idyllique sans en perdre une minute !

Ce havre de paix aux mille senteurs, nous le devons à Michel et Maria qui l’entretiennent sans relâche depuis plus de 20 ans. “C’est ma femme qui s’occupe et qui décide de tout dans le jardin, moi je m’occupe seulement de la taille des arbres et de tondre la pelouse !”, nous confie Michel modestement.

Si l’extérieur est superbe, vous ne serez pas déçus non plus par la maison et son intérieur. Il s’agit d’un mas provençal, comme on en trouve de magnifiques dans la région. “Quand je suis arrivé dans la région, je suis tout de suite tombé sous le charme de l’architecture des mas locaux. Passionné par les chevaux, j’allais souvent dans une manade ainsi faite, avec des ouvertures tout autour de la maison qui permettent une circulation très libre.”, nous raconte le propriétaire d’origine bretonne.

Alors quand ce fut le moment de construire sa propre maison avec son épouse, une arlésienne, la question ne s’est même pas posée, il fallait que ce soit un mas !
A l’époque, ils tombent sur ce terrain sur lequel il n’y avait pas de permis de construire, et c’est précisément ce qui leur plaisait, le côté “inaccessible” du lieu. Ils acquièrent finalement un permis de construire ; les travaux dureront 3 ans.

En y entrant on retrouve des éléments des plus authentiques : un sol de vieux parefeuilles récupérés d’une chapelle du 17ème siècle et des poutres issues d’une tannerie de Saint Remy de Provence. On apprécie aussi les murs de pierres qui garantissent une fraicheur agréable tout l’été bien que la maison soit exposée plein sud et que, nous le savons, les températures montent très haut dans ce coin.

En termes de décoration, Michel aime particulièrement les tableaux, il aime les changer de place et en accrocher de nouveaux, et pour cause, c’est lui qui les peint ! En effet, en plus d’être de bons jardiniers, les Jegu sont des artistes : “Moi je peins, essentiellement des paysages à ma manière, et mon épouse est une très bonne couturière, elle fait des costumes d’arlésiennes notamment”. Ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir la main verte, encore moins d’avoir des mains d’or !

Pour ce qui est des personnes qui viennent séjourner dans le mas, il y a tous les styles : français, étrangers, des amis et des familles. “Je suis à chaque fois enchanté de découvrir les vies des personnes que je reçois ! Nous avons reçu un journaliste sportif, un ministre, des collaborateurs du musée d’Amsterdam, et un réalisateur de film. Une fois, nous avons même eu un groupe de sept jeunes docteurs suédoises. Comme par hasard, j’ai reçu beaucoup de propositions pour venir tondre la pelouse !”, nous évoque Michel amusé.

Qu’ils viennent pour visiter la région ou pour se détendre, les locataires repartent toujours ravis. Il faut dire qu’ils reçoivent un accueil irréprochable : à leur arrivée ils trouvent une grande corbeille de fruits (réapprovisionnée chaque semaine en cas de longs séjours), et sont invités à prendre l’apéritif “de bienvenue” pendant lequel Michel se fait un plaisir de leur concocter un “circuit inédit” de la région.

Les paysages de Camargue, les Alpilles, Avignon, les Baux de Provence … bien sûr, mais aussi les courses camarguaises et le coucher des flamants roses ! “Ils nous font confiance, ils louent notre maison, alors c’est important de leur préparer des vacances inoubliables ! “, nous explique le propriétaire.

Et c’est tout naturellement que des liens se créent, que les gens reviennent et qu’ils demandent des nouvelles du jardin et de son évolution. Ce jardin qui est une invitation à la tranquillité, comme si, au fil des saisons et des éclosions, Michel et Maria y avaient laissé un peu de leur bonne humeur et beaucoup d’eux-mêmes.

Si votre maison était :
– Une fleur/plante/arbre ? Ce serait ” un massif de lauriers roses”
– Une couleur ? Ce serait le vert émeraude
– Un cocktail ? Ce serait un green smoothie
– Une mot ? Ce serait “zenitude”

Voir le détail cette maison en Arles(réf.589213 sur le site d’Abritel)

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Quelques photos de cette maison en Arles