ALPES : Un œil sur les sommets

23 octobre 2011

C’est un chalet d’apparence traditionnelle, mais on y cherchera en vain la moindre trace de rusticité : ici, point d’âtre à l’ancienne ni de poutres sombres. Le bois revêt les sols, mais se fait discret, associé aux murs immaculés et aux grandes baies vitrées, dans un esprit très contemporain. Dans les deux chambres sous les toits, la charpente est bien visible, mais les lambris sont d’un blanc éclatant. Deux autres chambres, à l’étage en-dessous, associent des couleurs chaudes à la grande luminosité des larges fenêtres.

Les trois niveaux de ce vaste chalet, à peine vieux d’une douzaine d’années, ont été entièrement repensés : « Tout l’intérieur a été rasé pour concevoir un univers où on se sente bien, et où la vie soit facile», explique le propriétaire, également architecte d’intérieur. « J’ai l’habitude de travailler pour une clientèle haut-de-gamme, précise-t-il, et cet endroit est plutôt dans l’esprit hôtelier : c’est le contraire d’une maison qui a l’air d’être habitée, et pourtant on s’y sent tout de suite à l’aise. » L’idée, c’est de laisser ses locataires investir les lieux à leur façon. La beauté du mobilier n’est jamais écrasante, les lignes sont épurées, les meubles fonctionnels… et l’ouverture sur l’extérieur laisse leur place aux montagnes toutes proches – on est ici en plein milieu des pistes de La Plagne, on arrive et on repart skis aux pieds. Les chalets sont souvent des cocons chaleureux et douillets, repliés sur eux-mêmes ; celui-ci est une bulle de repos spacieuse et lumineuse, qui garde un œil ouvert sur les sommets voisins.

Voir ce chalet à Montchavin les Coches, Savoie (réf 617591 sur le site Abritel HomeAway)