Sélection “Piscines d’exception dans des coins de paradis”

1 June 2011

Img-selectionSuite à la publication sur notre page Facebook de la sélection “Piscines d’exception dans des coins de paradis”, vous avez eu le coup de coeur pour la propriété de Mr Lapassade à Kerobokan, en Indonésie… Nous avons donc réalisé un reportage sur cette superbe maison.
Rendez-vous juste dessous le panorama de la sélection pour le découvrir.


[simpleviewer gallery_id="51"]

Reportage sur la Maison PL à Kerobokan, en Indonésie

Location chambre d'hôtes IndonésieAujourd’hui, c’est dans leur superbe maison en Indonésie que Pascal Lapassade et son ami Laurent nous accueillent. Située à Kerobokan, au beau milieu des rizières et à 5 minutes de la plage, ce coin de paradis mêle quiétude et culture à la perfection.

Tout a commencé il y a 3 ans, alors que Monsieur Lapassade et son ami séjournaient en Indonésie. Le coup de foudre fut immédiat… il devint vite évident qu’ils s’installeraient dans cet “extraordinaire pays” pour de bon.

D’un coup de foudre à un coup de cœur, leur histoire d’amour avec l’Indonésie continue quand ils tombent sous le charme de cette fantastique maison de 300m², avec sa piscine sublime, et la magie de sa terrasse et de sa douche à ciel ouvert. Sur un coup de tête, en décembre 2010, ils appellent le propriétaire et lui font une proposition pour acquérir la demeure de leurs rêves. Un coup de fil qui a changé leur vie, en quelques minutes… car les voilà fêtant le nouvel an 2011 dans leur nouvelle maison !

Très naturellement, ils décidèrent non seulement d’y vivre, mais aussi de partager leur bien avec des voyageurs: “Dans la maison où nous habitions avant, nous accueillions déjà des visiteurs de passage. Nous avions envie de partager ce petit coin de paradis avec d’autres amoureux d’évasion”, nous explique M. Lapassade.

Soucieux de s’approprier cette maison, les deux hommes ont choisi de la décorer en fonction de leurs goûts mais aussi en fonction de ce qu’ils souhaitaient transmettre. “Ici, en Indonésie, les gens sont différents et le cadre de vie est exceptionnel”, nous raconte Monsieur Lapassade avec passion. “Nous voulions beaucoup de couleurs, en cohérence avec la vie ici… et puis, nous ne sommes pas très fans des tons taupe et beige qu’on voit dans toutes les émissions de déco...”.

Une décoration, vous l’aurez compris, sur mesure, qui contribue au charme incroyable de cette maison, devant laquelle les touristes restent sans voix, ou presque. “Waouh!” Waouh? C’est ce que les visiteurs disent tous en arrivant!

Et pour cause! Interceptés à l’aéroport par un chauffeur puis accueillis en personne par Pascal et Laurent dans un cadre paradisiaque, les voyageurs reçoivent un accueil chaleureux, comme en témoignent leurs nombreux témoignages. S’ils le souhaitent, ils sont même guidés dans des excursions à travers l’île, et tout au long du voyage, la gentille cuisinière les accompagne et les conseille.

C’est un peu la maman de la maison!”, plaisante l’hôte. Une maman balinaise qui régale les invités avec ses petits plats, notamment sa spécialité le Na Si Goreng, un met typique à base de riz, de porc et de crevettes, et qui prend le plus grand soin des hôtes!

Combien d’anecdotes ne lui devons-nous pas!”, s’exclame Pascal Lapassade. “Une fois, une Française était à la maison, et chaque matin Maman lui disait  “Faites attention à vous” (“Berhati-hati”). Notre invitée pensait que Maman lui disait bonjour, et lui répondait tous les jours en répetant “Berhati-hati”! C’était très drôle. Elle n’a compris qu’à la fin de son séjour ce que lui disait réellement Maman.

C’est sans doute parce Monsieur Lapassade est professeur, qu’il prend autant de plaisir à transmettre son amour et sa connaissance du pays à ses hôtes… Il aime prendre son petit déjeuner sur la terrasse quand le soleil se lève, aime corriger ses copies lorsque le coucher du soleil se reflète dans son bureau et pouvoir accueillir de nouveaux voyageurs avec son ami.

La chaleur d’un foyer, les couleurs de l’Indonésie, le sourire qu’apporte chaque rencontre, c’est ce qui séduit les voyageurs et ce qui motive Pascal et Laurent à partager jour après jour ce lieu d’exception, “une chance”, estiment-ils.

Si c’était…

Sportif ou farniente? Farniente
Un plat? Le Na si Goreng
Plongeon au saut du lit ou plutôt bain de minuit? Les deux
Une couleur? Violet
Un seul mot? La quiétude

Au cours de ses nombreux séjours en Haute Corse, la famille Mantrand tisse des liens amicaux avec les villageois, et lorsque Mme Mantrand et son mari décident d’acquérir une maison secondaire pour leurs vacances, ils souhaitent que celle-ci soit située dans ce coin de paradis! “Nous cherchions un endroit spacieux, une maison avant tout familiale pour venir passer nos vacances avec nos 5 enfants”, nous explique Mme Mantrand. En 2007, ils ont le coup de cœur pour cette ferme datant du 18ème siècle, située à Muro, en Balagne, sur la “route des artisans”, jalonnée de vieux villages typiquement corses.
Ils tombent littéralement amoureux des deux bâtisses de pierres séchées, et de l’environnement “magique” qu’offre ce moulin à huile avec sa petite rivière, et sa vue sur les montagnes.
La plus petite bâtisse, dite “le petit moulin”, était déjà en partie rénovée quand le couple découvre les lieux: M. et Mme Mantrand sont d’ailleurs séduits par les matériaux de qualité qui ont été employés. Si les gros œuvres ont déjà été réalisés, il reste tout de même beaucoup de travail! Véritablement passionnés de décoration, M et Mme Mantrand ont ensuite terminé la restauration en installant toutes les fenêtres et boiseries à l’aide des artisans locaux. Pour Mme Mantrand, cette aventure est une expérience exceptionnelle, pour toute la famille! La restauration de la ferme lui tient beaucoup à cœur: “Toute la famille y met du sien, et cela contribue à nous rapprocher.”
Dans la grande bâtisse, le couple n’a encore restauré que la chambre voûtée, mais a pour projet de la restaurer en intégralité. Aujourd’hui, c’est dans le petit moulin que les vacanciers sont accueillis pour des vacances authentiques en pleine Corse.
Car l’endroit est chargé d’histoire! Témoin de l’histoire de la ferme, le terrain possède encore les vestiges du fonctionnement du moulin, notamment les canaux de pierres, les réceptacles de la roue à eau, ou encore les immenses pierres de meules… “Le petit pont en pierre, lui, vous amène au premier étage de la bâtisse, où autrefois, les carrioles traînées par les ânes transportaient les olives avant qu’elles ne soient triées et pressées.”, nous raconte passionnément la propriétaire.
Dès 2008, le petit moulin est donc proposé à la location, à l’exception du mois de juillet, mois où les Mantrand y retrouvent leurs habitudes. Depuis qu’ils ont acheté l’ancien moulin à huile, ils se sont encore plus attachés aux Corses, qui les ont si bien accueillis, et vivent au gré des coutumes locales. Les enfants Mantrand aident la bergère à traire les chèvres, pour ensuite faire du bon fromage: “En automne, quand on déguste le fromage de brebis dans l’huile chaude avec des œufs et de la salade, c’est digne d’un grand restaurant!”, s’amuse Mme Mantrand.
Les locataires ? “Ce sont souvent des amoureux de vieilles pierres, qui veulent se reposer en pleine nature… Ils aiment retrouver l’environnement sauvage, l’authenticité de la Corse intérieure, le dépaysement, tout en étant à un petit quart d’heure de la mer.” nous explique Mme Mantrand. Leurs enfants apprécient eux aussi de découvrir l’univers de la bergère, et se plaisent à jouer dans les bois où les enfants Mantrand ont construit une cabane! Les adultes, jeunes parents ou retraités, apprécient quant à eux le repos que leur procure la maison. En hiver, ils allument le feu de cheminée, et en été, ils n’ont pas trop chaud grâce aux murs de plus d’un mètre d’épaisseur qui maintiennent la fraîcheur à l’intérieur des pièces.
Mme Mantrand souligne: “Cette merveilleuse aventure ne serait pas possible sans la compétence et la disponibilité des artisans passionnés et de la gérante, qui entretient le moulin pendant notre absence.”
Dans quelques années, Mme Mantrand aimerait s’installer définitivement dans ces bâtisses, et faire de sa ferme moulin un lieu cosmopolite, avec des chambres d’hôtes, pour faire transmettre sa passion pour le pays corse. Là où “les longues ballades, à pied ou en bateau, enchantent les plus jeunes comme les plus âgés, et tout le monde repart ravi de son séjour”.

 

 

Quelques photos de la Maison PL :